Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 4

rss Syndication

04 Jun 2012 - 15:23:58

Miss CI 2012/ Djouka Hélène-Valérie, reine de la beauté ivoirienne

Il aurait été très content de sa filleule, Djouka Hélène-Valérie, élue Miss Côte d’Ivoire 2012, le samedi 2 juin 2012, au Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire d’Abidjan. De là où il se trouve, le président du comité régional du Lôh-Djiboua, notre confrère Koudou Florent, (décédé des suites d’une courte maladie courant mars 2012) est fier d’avoir réalisé son rêve et celui des populations de Divo, vingt-cinq (25) ans après le sacre de Bailly Georgette en 1987. Cette victoire marque un vibrant hommage à titre posthume à feu Koudou Florent. Au terme d’un discours très attendu de la première Dame Dominique Ouattara, dans lequel elle a émis trois recommandations à la future Miss Côte d’Ivoire 2012. « A la future Miss Côte d’Ivoire, je voudrais demander de prendre à cœur ces trois recommandations auxquelles je tiens tout particulièrement : être le modèle de la femme ivoirienne : une femme gracieuse, active et rassembleuse, mettre sa notoriété et sa beauté au service de causes nobles, et enfin, être à l’écoute des plus faibles et des plus vulnérables », a conseillé la marraine de la finale Miss Côte d’Ivoire Dominique Ouattara. La première Dame  était accompagnée pour la circonstance des épouses des membres du gouvernement. Dans la même veine, le représentant du DG MTN-CI, Jocelyn Adjobi, SG du sponsor officiel a fait remarquer que « le concours Miss Côte d’Ivoire est un attrait de beauté mais un trait d’union entre les peuples ivoiriens ».

La Miss Djouka Hélène-Valérie (au milieu) et ses dauphines


Emotions, suspense et surprise

Dans un décor féerique, ponctué de décibels et de luminaires, la première partie du concours s’ouvre sur une parade des vingt-quatre (24) candidates en tenues traditionnelles, esquissant des pas de danse, aux sons et rythmes de sonorités folkloriques. A savoir ‘’Abodan, Alloukou’’ et ‘’Yatchanan’’. Au terme du deuxième passage – noté, les silhouettes en maillots de bain se succèdent sur la scène. Elles se jaugent à la taille, à l’élégance et au sourire. Après quoi, les premiers résultats tombent. Le présentateur de la soirée, Yves de Mbella annonce que quatorze des vingt-quatre sont éliminés. Avec la peur au ventre, le public assiste au déroulé des résultats proclamé par le jury de Fofana Djénébou. Seulement dix (10) candidates poursuivront la compétition. Pour cette deuxième partie dans cette finale, les candidates qualifiées ont été accompagnées par la voix d’un chanteur d’opéra (Joël) et se sont soumises aux questions tirées au sort, qui portaient sur les domaines de l’environnement et du développement durable. Au finish, la candidate N°4,  Djouka Hélène-Valérie (18 ans) a séduit le jury par sa beauté physique et intellectuelle. Avec un total de 244 points sur 320 soit une moyenne de 7,62 sur 10, l’étudiante en 2ème Année  de Droit à l’Ucao Abidjan-Cocody s’adjuge le titre de Miss Côte d’Ivoire 2012. La candidate N°8, Ouattara Marie-Josée (19 ans), étudiante en 1ère Année de Bts, option Gestion commerciale au Groupe Pigier est déclarée première dauphine, en ayant obtenu 242 points et 7,52 de moyenne. Niamien Annick, candidate N°17, referme le trio finaliste de cette 17ème édition en cumulant 230 points et une moyenne de 7,18. La première Dame a offert au total la somme de dix (10) millions de francs CFA aux candidates.

 

Notamment cinq (5) millions de francs CFA à la Miss Côte d’Ivoire 2012, puis, trois millions aux candidates malheureuses,  deux millions de francs CFA à la première dauphine et un million francs CFA à la deuxième dauphine. Une belle organisation initiée et chapeautée par Thierry Coffié, SG du Comici. Le bémol de cette soirée a été la chute de la candidate N°15, Folquet Ericka, première dauphine de la Miss Divo, Djouka Hélène-Valérie, élue Miss Côte d’Ivoire. Toutefois, La finale nationale 2012 a été un événement parsemé d’émotions, de suspense  et de surprise comme c’est le cas dans bon nombre de pays. Etaient présents en tant qu’invités à la finale nationale 2012, le ministre de la Communication, Diakité Coty Soulaïmane, l’ex-international camerounais, Joseph Antoine Bell et son épouse, Malicia Bongo Odimba (présidente du comité Miss Gabon),  Alain Adjibadé (président du concours Miss Naïades), Quizi Monique Hanglos (Miss Gabon 2012) et Marie Noëlle Ada (Miss Togo 2012).


Patrick Krou


Propos recueillis de…  

Venance Kona, Dg Fraternité Matin :

« Miss Côte d’Ivoire est un jeu »

« Miss Côte d’Ivoire est un jeu. Il y a quelques unes qui ont planché. L’une qui est tombé (Ndlr : la candidate N°15) et l’autre qui n’a pas pu répondre aux questions (Ndlr : la candidate N°24). C’est un jeu et il faut prendre cela comme tel. J’espère que ces jeunes filles ne prennent pas cela au sérieux ».


Gbaté Remi, représentant le président du comité régional de Divo :

« L’âme de Koudou Florent est en joie »

« La victoire de Miss Divo était inespérée. Vu que toutes les candidates avaient la même valeur. Elles ont rivalisé de beauté et de connaissances intellectuelles. Notre candidate, Miss Divo a fait valoir toutes ses capacités et sa beauté. Je crois que la décision du jury est une décision impartiale. Je crois que ce sont toutes les populations de Divo mais surtout, l’âme de feu le président Koudou Florent qui est en joie. Je crois que c’est un honneur qui lui ait fait. Je suis ému ».

Encadré 2 : Mauvaise performance des candidates

Thierry Coffie accuse le public

Devant l’hostilité manifeste du public, Thierry Coffie, SG du Comici et président du comité d’organisation sort ses griffes.

« Je voudrais vous faire remarquer qu’il y a eu un petit couac. Les filles n’ont pas pu s’exprimer aujourd’hui (Ndlr : samedi 2 juin 2012) parce que le public empêchait carrément certaines candidates de répondre aux questions. Parce qu’il ne comprenait pas lui les questions. Tout est un problème de circonstance et de vision. On se plait que les Miss savent marcher et  parlent de sujets pas intéressants. Les filles ont été formées sur la question très actuelle de l’environnement. Elles ont été formées et ont extrêmement bien réagi. Le président Yapobi et moi avons tenu des séances de classes d’heure par jour pour faire un renforcement de capacités et  apporter une valeur ajoutée. Pour que ces jeunes filles soient des ambassadrices d’un nouveau comportement visant à accroître la salubrité publique et  de véritable porte-voix d’une nouvelle Côte d’Ivoire. Les candidates répondaient avec pertinence aux questions. A chaque fois que les jeunes filles commençaient à ouvrir la bouche, le public réfractaire  riait et les embêtait. Mettez-vous à leur place. Pour des jeunes filles de 17 ou 18 ans qui s’expriment pour la première fois devant un public,  elles n’ont eu aucun soutien de lui. Je ne suis pas du tout content de la réaction du public ». Elles ont toutes été décontenancées. Alors qu’elles maîtrisaient toutes le sujet. Celles qui pu surmonter cela doivent être félicitées. On a épuisé les sujets du mariage, du Sida, de la réconciliation et autres. Les jeunes filles ont donné un bel exemple et  sont pétries de culture environnementale. Si les candidates ont parlé dans différentes langues, c’est parce qu’elles doivent représenter le pays à plusieurs concours internationaux. L’année prochaine peut-être qu’en présélection nationale, on les fera parler en langue vernaculaire. Le président Yapobi et moi étions à Londres en Angleterre l’année dernière, on a observé que la barrière de la langue avait beaucoup pesé sur notre candidate (Nldr : Miss Betty Kouadio). Cet exercice avait pour rôle de décomplexer ces jeunes filles.

Propos recueillis par P.K

                      

Palmarès : Les différentes Miss Côte d’Ivoire de 1985 à 2012

Les Miss Côte d’Ivoire de 1985 à 2012

1985 : Rose Armande Oula
1986 : Françoise Kouamé
1987 : Georgette Bailly
1988 : Cecilia Valentin (Décédée en 2004)
1989 : Edoukou Murielle
1993 : Mimi Hermine
1997 : Rami Kéïta
1998 : Laeticia N’Cho
1999 : Sylviane Dodo
2001 : Nadia Gaëlle Yoboué

2002 : Lynda Delon

2003 : Yannick Azébian
2004 : Tania Kessié
2005 : Séry Dorcas
2006 : Alima Diomandé (Miss Cedeao 2006)
2007 : N’Zi Bernadette
2008 : Nanié Murielle-Claude (Miss Cedeao 2008)
2009 : Gnago Dacoury Rosine
2010 : Da Silva Inès Amoin  

2011 : Kohiman Betty Jeanine Kouadio 2011

2012 : Djouka Hélène-Valérie

P.K

Admin · 4129 vues · 1 commentaire
Catégories: Première catégorie

Lien permanent vers l'article complet

http://demontherland.sosblog.fr/intelligent-b1/Miss-CI-2012-Djouka-Helene-Valerie-reine-de-la-beaute-ivoirienne-b1-p56455.htm

Commentaires

Commentaire de: JJK [ Visiteur ]
Formidable
   05/04/2017 @ 12:53:26

Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)


  
 
informations, cultures, commentaires et analyses, articles de journal, reportages