Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

03 Avr 2012 - 11:43:02

Miss CI 2012 / Finale régionale de Bouaflé


Un décor ! Une soirée ! Un public ! Des candidates… Tout
était réuni pour que la finale régionale de la Marahoué soit belle, en prélude
à la fête de Pâques. Hélas ! Le comité local du Comici, dirigé par Marie
Antoinette Kouamé a, le samedi 31 mars 2012, pêché par sa mauvaise organisation
et son amateurisme, au centre culturel Henri Konan Bédié. Le comité local a
choisi Carlos Hazel, chorégraphe de mode pour encadrer les onze (11) candidates.

Le Trio de la région de la Marahoué 2012

Au 1er passage en tenue traditionnelle, les différentes  candidates rivalisent d’ingéniosité par le
biais des parures antiques issues du patrimoine culturel ivoirien. Le public
échaudé par la guerre des fans clubs n’a pas le temps de remarquer que les
candidates  donnaient des démarches hâtives
et désorganisées. Au 2è passage en tenue de soirée, les lacunes des jeunes
filles à marcher sur la scène très exiguë sautent aux yeux. Soutenues par les
voix de l’artiste ivoirienne Monique Séka à travers son morceau ‘’Missounwa’’
et de ‘’Tékéré’’ du chanteur-musicien malien Salif Kéita, distillées par la
console technique les différentes candidates habillées sur mesure certes, ont
montré des démarches rapides et titubantes sur le ‘’T’’. Le moins que l’on puisse
dire est que les candidates se croyaient à un défilé de mode oubliant que
c’était le concours Miss Côte d’Ivoire. Qui allie élégance, finesse et grâce.
Elles ne faisaient pas attention aux critères édictés par le Comici (Comité
Miss Côte d’Ivoire). Elles posaient (comme on le dit dans le jargon de la mode).
On aurait dit des mannequins prestant des vêtements d’une collection d’un
styliste-modéliste au cours d’un défilé. Dans cet amalgame, seule la candidate
N° 10, Niamien Annick reste la tête bien ancrée dans le concours. Prestance
majestueuse et démarche gracieuse aux allures de Miss. Du haut de son mètre 75,
supportée par sa charpente osseuse de 51 kg, pour un tour de taille 79cm et 88
cm de tour de bassin. Elle séduit le jury et le public. Niamien Annick obtient
unanimement les premières notes de 8 sur 10 des six (6) jurés. Au 3è passage en
tenue olympique, alors que les différents comités locaux au niveau des finales
régionales avaient proposé des chansons (Zouk) pour permettre aux candidates de
marcher sereinement, le comité local de la Marahoué a, quant à lui, balancé un
rythme ‘’Funk’’. Les candidates ont continué le défilé de mode, mais cette
fois-ci, en tenue olympique (maillots de bain). La candidate N°10 arrive à
tirer son épingle du jeu. A preuve, la jeune fille, âgée de 20 ans, obtient la
note de 10 sur 10 de la soirée, sous un tonnerre d’applaudissements. Les jurés
se retirent pour les délibérations. C’est le moment propice pour recueillir des
pronostics du public. Emmanuel Kassi, spectateur propose : « Comme
Miss, je propose la candidate N°10, la 1ère dauphine la  candidate N°2 et le N°7 en tant que 2è
dauphine ». Selon Béatrice Yao, esthéticienne à Bouaflé, le résultat est
simple : « le trio est composé des N°10, N°11 et N°2 ». Au
finish, la présidente du jury, Kamal Marguerite, proclame les résultats. C’est
le délire dans la salle. L’étudiante en 2è Année de Bts en ressources humaines
et communication,  Niamien Annick est
déclarée Miss région de la Marahoué avec un total de 144 points sur 180, soit 8
sur 10 de moyenne. A sa suite, arrivent successivement les candidates Cissé
Fatou Leslie (N°2) et Kouakou Aya Cynthia (N°1). Qui cumulent respectivement
124 points (6,88 sur 10). Niamien Annick et Cissé Fatou Leslie et 212 points
(6,72 sur 10). représenteront la région de la Marahoué à la finale nationale du
2 juin prochain à Abidjan. Si avec ce duo, Marie Antoinette Kouamé, présidente
du jury se dit « confiante pour la finale », il est normal de croire
en cela puisque depuis la création du comité régional de la Marahoué en 2009, la
moisson est bien maigre. « Le comité Miss Marahoué n’a pas encore donné de
Miss Côte d’Ivoire, ni de dauphines nationales », a-t-elle avoué. Après
l’étape de la Marahoué – 7è du genre, les caravaniers du concours Miss Côte
d’Ivoire déposeront  le samedi 7 avril
prochain leurs valises dans la cité du Göh (Gagnoa).



Patrick Krou, envoyé spécial à Bouaflé  

 

 


100 mots dire       



Des supporteurs en pleurs



A cause de la pluie qui s’abattait sur la ville de Bouaflé, pendant que se
tenait la cérémonie, de nombreux spectateurs n’ont pas pu se rendre à temps au
centre culturel Henri Konan Bédié, faute de moyens de transport. C’est en
pleurs que certains  se sont précipités à
la cérémonie, mais vers la fin.



Des chasseurs d’images
rabroués…



Des photographes privés qui n’arrêtaient pas de déambuler dans les rangées,
créant parfois le désordre, certains ont été rabroués par des spectateurs qui
semblaient plongés dans le spectacle.



Briguit Estelle essaie à
nouveau et échoire



Après son fiasco à Daloa, la candidate Briguit Estelle s’est présentée à
nouveau, le samedi 31 mars 2012, sous le brassard N°8. Elle a encore échoué
pour sa seconde tentative. Dur ! Dur, d’être Miss Côte d’Ivoire.



Adjé Dominique arrive en retard



Le maire de Bouaflé, Adjé Dominique, est arrivé avec beaucoup de retard à
la cérémonie. Accompagné de son garde du corps, l’élu a quelques peu
déconcentré les spectateurs qui ont tourné leurs regards sur lui. Le retard du
premier magistrat de Bouaflé ne lui a pas permis de faire un discours de
bienvenue à la délégation du Comici.



Une candidate éliminée avant le
concours  



18 filles se sont inscrites pour l’étape de Bouaflé. Après un premier
casting organisé par le comité local, 14 filles ont été retenues pour le
casting du vendredi 30 mars 2012. Sur 12 candidates sélectionnées, « il y
a une candidate qui ne remplissait pas vraiment les critères physiques. Elle a
été zappée. Elle l’a été à cause de sa taille. La candidate éliminée avait une
taille de 168 cm, elle n’atteignait pas la taille réglementaire qui est de 169
cm. Elle a donc été éliminée », a justifié Marie Antoinette Kouamé,
présidente du comité régional de la Marahoué.



Une sélection de P.K



Encadré :



MTN invite ses abonnés à se
faire identifier



Après avoir égayé les populations de Bouaflé dans l’après-midi du samedi 31
mars 2012, les responsables du sponsor officiel du Comici ont communié avec le
public lors du Showtime MTN dans la soirée. A en croire Atta Marius, responsable
Event à MTN, l’aventure avec le Comici dure depuis neuf années consécutives. Pour
lui, la maison de téléphonie mobile s’est donné plusieurs challenges entre
autres, ceux de l’identification conformément aux recommandations de l’Atci
(Agence des télécommunications de Côte d’Ivoire) et la licence de la 3G. Atta
Marius a expliqué à l’assistance l’importance de se faire identifier et a
profité de l’occasion pour lancer ce message : « A partir du 1er
avril 2012, tout individu ne pourra plus payer un kit au revendeur dans les
quartiers. Parce qu’il faudra désormais se faire identifier. Tout abonné qui ne
se sera pas fait identifier à partir du 1er octobre 2012 sera mis en
restriction simple. Il ne pourra plus passer d’appel à partir de son numéro
MTN. Et si cela perdure jusqu’au 31 décembre 2012, l’abonné verra son numéro
désactivé ». Aussi, a-t-il fait savoir  que le sponsor officiel du Comici vient
d’obtenir la licence 3G. Celle-ci permettra à l’abonné de surfer sur Internet à
partir de son mobile dernière génération.



P.K


Lien permanent vers l'article complet

http://demontherland.sosblog.fr/intelligent-b1/Miss-CI-2012-Finale-regionale-de-Bouafle-b1-p56444.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)


  
 
informations, cultures, commentaires et analyses, articles de journal, reportages